Tout sur les antiquités au Québec

Collectionneurs, antiquaires et amateurs

Antiquaires collections brocantes antiquités Québec Carte des antiquaires

Carte des Antiquaires du Québec

Expositions d'Antiquités, encans et brocantes

Trouvez un antiquaire n'aura jamais été aussi facile. Planifiez vos voyages et trouvez des antiquités incroyables grâce à notre carte des antiquaires québécois.

Accueil Encyclopédie AP Forum Articles Annonces Classées Carte et Annuaire des Antiquaires Calendrier Livres Sondages Vidéo  

À propos AP Québec Lien Web Recommandez ce site Anciennes Lettres Virtuelles AP Québec en Favoris Contactez-nous Canada

 Entrée et Inscription
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

 
 Recherche
 Membres en ligne
86 utilisateur(s) en ligne (5 membre(s) connecté(s) sur Forum)

Membre(s): 0
Invité(s): 86

Plus ...

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes


 Bas   Précédent   Suivant  S'enregistrer pour contribuer

(1) 2 »


En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour amateurs de poteries

Je vous présente ce vase dans l'espérance qu'un amateur de poteries saura y reconnaître le fabricant.

Il fait 8 1/2" de hauteur et a un diamètre de 5 1/8" à l'ouverture.
Il porte en son fond une signature en trois mots.
Le dernier nom est "Pottery".

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 625.jpg (462.20 KB)
28_48ee14e671118.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 627.jpg (383.41 KB)
28_48ee1505eb399.jpg 1280X960 px

Contribution le : 09/10/2008 10:28
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour

Je porte à votre regard cette poterie de terre rouge afin que quelqu'un puisse en reconnaître son auteur.

L'intérieur revêt un brun alors que la partie extérieure se révèle en bleu.
Cette pièce tournée m'apparaît un travail d'étudiant.
Le fond est massif et épais de même que les parois.
Ici, l'indice majeur sont les lettres "RC" incisées dans l'argile en son fond.

Merci à vous pour l'intérêt porté.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 659.jpg (380.71 KB)
28_4909cb54410b0.jpg 1280X960 px

Contribution le : 30/10/2008 10:57
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour à tous

Je vous représente cette pièce de poterie ancienne que j'estime de fabrication québécoise et pour laquelle une identification ou à tout le moins des rapprochements seraient les bienvenus.

Beauportois me semble avoir une propension et de bonnes connaissances pour ce genre d'artefacts anciens et de par les informations transmises sur une ancienne théière, pourrait sûrement en présenter une lumière nouvelle.

Le renflement à la base de cette jarre présente-t-il une caractéristique propre à une certaine fabrique ?
Ce pot fait 9 1/2" (24,2 cm) de hauteur et présente 8 bandes décoratives circulaires près de l'ouverture.

Cette photo fut prise dans le recueil "Nos Canadiens d'autrefois" de 1923 par Edmond-J. Massicotte sur l'illustration "Le réveillon de Noël".

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 670.jpg (456.29 KB)
28_49511290555c3.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 669.jpg (567.01 KB)
28_495112b433477.jpg 1280X960 px

Contribution le : 23/12/2008 11:33
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
07/04/2007 23:23
Groupe:
Registered Users
Post(s): 189
Niveau : 12
HP : 0 / 294
MP : 63 / 12148
EXP : 79
Hors Ligne
Bonsoir Ceramboce,
Votre vase portant les initiales "RC" est peut-être l'oeuvre du céramiste Robert Champagne. Voici deux petits cendriers de Champagne qui datent du début des années 60. À vous de comparer les signatures.
Au plaisir,
jeanfranco27

Attacher un fichier:



jpg  RC 1.jpg (65.47 KB)
63_4951ab75569e6.jpg 640X480 px

jpg  RC 2.jpg (68.42 KB)
63_4951ab875438e.jpg 640X480 px

Contribution le : 23/12/2008 22:25
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Jeanfranco27

Grand merci pour votre réponse possible pour mon vase dont je vous présente le fond.

La signature des initiales de vos petits cendriers me semble différer de la mienne, à vous de juger.
Les initiales RC de M. Champagne réflètent tant qu'à moi une personnalité forte de son auteur.

au plaisir. Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 620.jpg (343.24 KB)
28_4954fe64e2a45.jpg 1280X960 px

Contribution le : 26/12/2008 10:55
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,

L'identification de votre jarre (ou pot à conserve) en terre rouge demeure énigmatique pour nous depuis d'ailleurs votre première présentation de cette pièce...Certes elle a été tournée par un artisan-potier probablement québécois et avec une bonne maîtrise de son art...Quelques indices comme les motifs décoratifs réalisés avec des molettes (le tour semblait tourner de droite à gauche durant la décoration...), la coloration de la terre utilisée et de la glaçure extérieure pourraient hypothétiquement permettre de relier cette belle pièce artisanale à l'atelier céramique de Charles Belleau (1799-1889, Saint-Alphonse de Bagotville). À notre connaissance, rares étaient les artisans ou maîtres-potiers qui utilisaient de tels motifs décoratifs (ceux de votre pièce correspondent à ceux retrouvés sur les quelques pièces étudiées lors des fouilles archéologiques sur le site de l'atelier céramique de Belleau vers 1980 -André Proulx, Ministère des Affaires culturelles,Direction générale du Patrimoine, Québec---parmi les tessons illustrés dans ce dossier, on ne retrouve pas de pièces qui pourraient toutefois correspondre à la vôtre.. ). Par ailleurs, nous savons peu de choses de la production céramifère des autres artisans-potiers, relativement nombreux à la même période que C.Belleau et qui peuvent avoir tourné des pièces similaires...On peut néanmoins, nous semble-t-il écarter d'emblée les grands ateliers de poterie comme ceux des Bell, des Dion, des potiers de Cap Rouge et ceux du Bourg Saint-Denis...

Cette belle pièce artisanale ne nous paraît pas non plus provenir des provinces maritimes ni de l'Ontario...Du nord-est des Etats-Unis ? Peut-être, même si nous n'avons rien trouvé de comparable dans nos livres de référence...

Salutations verglacées,

Beauportois

Contribution le : 27/12/2008 22:24
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Grand merci pour votre réponse bien étoffée, un véritable cadeau pour moi en cette fin d'année que ces révélations pour ce pot à conserves.

Je possède cette jarre depuis une bonne quinzaine d'années et elle provient de Beauceville en Beauce.

En regard du sens de rotation du tour pour la décoration à la molette de cette pièce (droite à gauche); je me suis enquis auprès de M. Philippe Lambert sur sa façon de tourner.
Il me révéla qu'étant gaucher, il tournait dans le sens des aiguilles d'une horloge, soit de gauche vers la droite.
Donc la rotation de sa plaque tournante.

Compte tenu que pour les pièces anciennes, les références se retrouvent dans les études, recherches, documentations et volumes sur les poteries; il serait intéressant de connaître ces bonnes références.
Nous pourrions sur ce site de Poteries québécoises ouvrir ce sujet de volumes sur la poterie.
Peut-être qu'à l'occasion un collectionneur pourrait nous présenter un de ses volumes.
Le premier qui me vient à l'idée est celui de Jacqueline Beaudry Dion et de Jean Pierre Dion; "La Poterie des Dion", illustrant une magnifique tabatière en page couverture.

Dire que j'ai déja possédé cette tabatière et sur laquelle on trouvait incisé dans l'argile la date 1905.

Bye et merci encore.
Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 627.jpg (335.98 KB)
28_4957da98b0518.jpg 1280X960 px

Contribution le : 28/12/2008 10:57

Edité par Ceramboce sur 28/12/2008 14:59:32
Edité par Ceramboce sur 28/12/2008 20:19:54
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour

Voici une récente acquisition coup de coeur.

Cette pièce est en pâte rouge, fut façonnée au tour et présente une glaçure olive et orange.
Un décor à l'engobe beige rehausse le pourtour de ce pichet.
Même si j'estime cette pièce vers 1870-1880, celle-ci présente peu de marque d'utilisation.

Toute observation de votre part sur sa provenance et autres sera appréciée, même si je soupçonne qu'il soit de l'Ontario.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 634.jpg (570.08 KB)
28_4964fffebd8fd.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 635.jpg (441.40 KB)
28_4965001e7e22b.jpg 1280X960 px

Contribution le : 07/01/2009 14:19
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,


À première vue, nos soupçons recoupent les vôtres, ce pot à lait pourrait être d'origine ontarienne (d'influence germanique pour la forme du pichet, la glaçure orange et olive et la terre cuisant rouge utilisée). Le décor fait d'engobe crème nous questionne davantage...Nous poursuivons notre enquête...

Salutations hivernales,


Beauportois

Contribution le : 07/01/2009 15:28
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Je partage avec vous une certaine réflexion en regard de ce décor à l'engobe crème sur ce pichet.
Soit une suite de drapée en demi-cercle ponctué en son centre.

Voici une très belle pièce présentant également un décor à l'engobe que ce plat à partition dont l'origine serait possiblement de la Nouvelle-Angleterre.
Il ne serait toutefois pas exclu qu'une telle pièce puisse avoir été façonnée au Québec.
Marius Barbeau dans son bouquin "I have seen Quebec" dans la section china and pottery; présente deux grands plats dont l'un présumément attribué aux Dion de l'Ancienne-Lorette.
(Mais j'ai une certaine réserve à l'égard de cette attribution).
Le deuxième est pratiquement semblable au mien.
Ces deux pièces furent collectionnées par M. Barbeau et sont maintenant de la collection du "National Museum of Canada".

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 636.jpg (613.66 KB)
28_496609694ebb4.jpg 1280X960 px

Contribution le : 08/01/2009 09:12
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Tout en poursuivant nos recherches sur votre pichet, nous vous référons à un livre de Donald Webster, Early Slip-Decorated Pottery in Canada (Toronto,1969), où il parle longuement de ces grands plats de cuisson avec décor à l'engobe crème ou blanc (festons, courbes et lignes). Son hypothèse fouillée est que la plupart de ces pièces proviennent d'Angleterre et qu'elles sont entrées au Canada par la Nouvelle-Écosse notamment. Par ailleurs, des pièces similaires ont aussi été produites par des artisans potiers québécois. Alice Lévesque-Dubé dans son livre, Il y a Soixante Ans (Fides,1943), nous raconte l'histoire d'un vieux potier de Rivière-Ouelle qui fabriquait de tels plats en terre rouge, à deux compartiments, décorés de façon "rudimentaire"de festons à l'engobe jaune pâle (vers 1885-1900). Selon Guy Toupin du Musée de la civilisation, ces derniers plats fabriqués au Québec seraient plus lourds (plus épais) que ceux, pressés sur un moule, produits par les Anglais...

Voici une photo d'un pichet en terre rouge décoré à l'engobe (courbes,points,festons) trouvé parmi des pièces canadiennes et ontariennes mises à l'encan l'année dernière (Tim Potter,Ontario). Celui-ci n'a toutefois pas l'allure "germanique" des pièces retrouvées dans l'ouest de l'Ontario...Nous poursuivons notre enquête...

Attacher un fichier:



jpg  pichet.jpg (28.00 KB)
946_496628421caa1.jpg 371X480 px

Contribution le : 08/01/2009 11:23
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
13/04/2007 00:55
_MD_FROM Montérégie
Groupe:
Registered Users
Post(s): 578
Niveau : 22
HP : 0 / 526
MP : 192 / 21675
EXP : 6
Hors Ligne
J'allais justement donner à Céramboce la référence du livre :"Early Slip-Decorated Pottery in Canada" aux pages 29-30-31-32-33 qui montrent des plats divisés très semblables à celui présenté. Ces plats sont des pièces de Musée : on les retrouve au Musée de Nouvelle-Écosse, au Canadian Royal Ontario Museum, au Victoria & Albert Museum, au Guildhal Museum mais dans tous ces cas Webster les attribue à l'Angleterre fin XIXe, début XXe siècle, même jusqu'en 1937 d'après une note au Victoria & Albert Museum.
Certaines pièces excavées à la forteresse de Louisbourg et au Fort Lennox, avec décor à l'engobe plus rudimentaire sont attribuées à la France.
Cela n'exclut pas que le Canada et les États-Unis en aient produits. D'ailleurs, on peut voir à la page 89 du livre "Early Canadian Pottery toujours de D. Webster des tessons avec engobe blanc rudimentaire excavés à Charlottetown, à la Poterie de l'Ile du Prince Édouard (1880-95).

Contribution le : 08/01/2009 11:58
_________________
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède.
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
13/04/2007 00:55
_MD_FROM Montérégie
Groupe:
Registered Users
Post(s): 578
Niveau : 22
HP : 0 / 526
MP : 192 / 21675
EXP : 6
Hors Ligne
Quant au pichet présenté aussi par Céramboce à l'item #8, on en retrouve de forme semblable, d'influence germanique, marqué F.Bailey, avec une attribution ontarienne, encore dans le livre de Webster "Early Canadian Pottery", en page 80 et p. 10.

Contribution le : 08/01/2009 12:13
_________________
Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède.
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour JACDESTERRES et des mers,et CERAMBOCE,


Le pichet de la taverne Bailey présenté par Donald Webster dans Early Canadian Pottery est en effet un très beau spécimen des pichets ontariens d'influence germanique de la fin du XIXième siècle. Toutefois nous n'avons pas encore trouvé dans nos autres livres et documents de référence un aperçu ou une allusion à une pièce en terre rouge et glaçure plombifère comparable qui allierait aussi un décor avec engobe crème, blanc ou jaune pâle...

Webster mentionne dans Early Canadian Pottery(page 77): "Hand-applied slip decorations, usually vestigial remnants of the elaborately 18th century German and Pennsylvania-Germanic wares, werw fairly common on 19th century Ontario-German pottery,but virtually unknown on pottery in the English or Anglo-American traditions. These decorations were usually done in brown slip applied by brush over the pottery body, dried, and then overglazed. Unlike both Pennsylvania and England, Ontario potters seem never to have used white slip for detail decorating of earthenware..."

Voilà on nous en sommes pour le pichet #8...Les potiers de l'Ile du Prince Edouard utilisaient fréquemment de l'engobe crème,blanc ou jaune pâle pour décorer leurs pièces mais celles-ci sont le plus souvent recouvertes d'une glaçure transparente...

Salutations à vous deux,


Beauportois

Contribution le : 08/01/2009 13:40
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois & Jacdesterres

Grand merci pour les informations présentées relatives à mes deux pièces aux décors à l'engobe jaune crème.

Certaines sont une révélation pour moi.
Entre autres, la présence d'un potier-artisan à Rivière-Ouelle.

J'aimerais rajouter à cette observation, pour le bénéfice des lecteurs, la lecture faite dans "Artisanat québécois" Tome 2 de Cyril Simard, dans la section "La poterie et la céramique", ce qui en est dit au sujet des souvenirs de Mme Alice Lévesque-Dubé, sans que ne soit toutefois préciser le lieu de ce vieux potier:

"Songez donc, c'était un potier. Sur sa terre se trouvait une sorte d'argile rouge foncé qui...
...Il faisait de tout: des terrines, des assiettes, des pots à bouquets, des jarres, des PLATS à deux compartiments pouvant contenir la viande et les légumes.
Pour leur donner un aspect plus agréable, il faisait à l'intérieur, des dessins rudimentaires d'un jaune pâle, toujours les mêmes, une manière de feston avec des picots.
Un peu de vernis faisait tout reluire.

En regard de ces plats à compartiments québécois qui seraient très épais versus ceux de l'Angleterre selon M. Toupin.
Voici des précisions sur le mien:
Il est de pâte rouge foncé, glacé à l'intérieur de même qu'une partie extérieure des parois latérales. Cette glaçure est parfois rugueuse.
La paroi centrale qui le divise fait 7/16" alors que les parois latérales font 1/2" et parfois 9/16". Ce qui est très épais.
Il est très lourd et ses dimensions sont 17 1/2" long x 13 3/16" large et 3 1/2" haut.

J'estime qu'il doit être difficile de faire plus épais et il serait intéressant de connaître l'épaisseur des pièces étrangères.

Je reviendrai pour les pichets d'influence ou d'origine Ontarienne-germanique.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 637.jpg (422.15 KB)
28_496774448b8d3.jpg 1280X960 px

Contribution le : 09/01/2009 10:59
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Les dimensions et autres coordonnées transmises de votre plat en terre rouge à compartiments sont fort intéressantes et pourront servir de points de comparaison...Les dimensions des pièces anglaises comparables décrites par Donald Webster dans son livre Early Slip-Decorated Pottery in Canada n'ont toutefois pas été fournies par l'auteur...Il y a sans doute d'autres participants(es) à ce forum qui ont des pièces semblables...Il serait intéressant d'en connaître les coordonnées...Pour notre part, les dimensions et l'épaisseur des parois (1/2") de notre propre plat de cuisson en terre rouge brique (sans compartiment toutefois et avec des festons assez rudimentaires de couleur jaune pâle) paraissent similaires à celles du vôtre...Il est aussi très lourd...

Comme vous faites référence au texte d'Alice Lévesque-Dubé (extrait de son livre, Il y a soixante ans, paru chez Fides en 1943,chapitre: Poterie ancienne,pages 89-90-91), nous tenions à vous informer que l'artisan potier de Rivière Ouelle dont elle parle est :Jérémie (Géré) Lizotte "qui fut le seul qui fabriqua de la poterie à Rivière Ouelle de 1840 à 1887" (P.H Hudon, Rivière Ouelle de la Bouteillerie: 3 siècles de vie,Chapitre 3:1775-1900, Une industrie de vaisselle de terre,page 426). En 1840,alors qu'il était âgé de 19 ans, il est parti de Rivière Ouelle pour aller faire son apprentissage d'artisan potier auprès de Charles I Joubert qui "manufacturait" à Saint-Denis-sur-Richelieu. Il avait probablement connu Joubert lorsque ce dernier pratiquait son métier à Rivière Ouelle vers 1831 (selon sa date de naissance en 1823, Lizotte n'aurait eu que huit ans à cette période...Joubert était peut-être un voisin de ses parents...) Après une année d'apprentissage, Lizotte est revenu à la Rivière Ouelle pour installer sa propre poterie (cf:construction de fourneaux)...Il prenait sa terre (cuisant rouge) à Saint-Denis-de-Kamouraska, non loin de chez-lui. "Comme les Joubert (Edouard, Gédéon,Jean-Baptiste II et Olivier installés à Saint-Denis-de Kamouraska), il faisait "des terrines,pots à fleurs,plateaux,bols,assiettes,cruches, enfin tous les ustentilles pour la cuisine. Son travail n'était pas aussi fini que ceux des Joubert, qui étaient réellement artistes."

Les données sur Jérémie Lizotte (fils d'Honoré Lizotte et Louise Maurais, né le 5 novembre 1823 et marié en 1854 à Adèle Lamarre) sont confirmées par Jacques Langlois dans Répertoire des artisans-potiers québécois 1655-1916,page 106.

Il est à noter que des jattes en terre cuite grossière (pâte beige rougeâtre) avec décor à l'engobe sous la glaçure ont été trouvées dans les fouilles de l'atelier de Jean Baptiste V Maillet qui a pratiqué son métier de 1824-1866 au Bourg Saint-Denis...L'utilisation de l'engobe à des fins décoratives était donc présente au Québec au XIXième siècle...Lizotte a peut-être appris à utiliser l'engobe à de telles fins lors de son apprentissage à Saint-Denis-sur-Richelieu ou auprès des Joubert, ses voisins potiers...

Nous poursuivons nos recherches ...


Salutations hivernales,


Beauportois

Contribution le : 09/01/2009 17:18
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,

Petite erreur dans le message qui précède: né en 1823,Jérémie Lizotte avait 17 ans et non 19 (19 ? mentionnait P.H Hudon...) lorsqu'il fit son apprentissage auprès de Charles I Joubert à Saint-Denis-sur-Richelieu en 1840.

Alice Lévesque-Dubé aurait connu, jeune enfant à l'école primaire de Rivière Oeulle, ce potier à la fin de sa vie (il est mort vers 1887 et elle parle des années 1880-1885...dans son livre). Voici comment elle décrit Géré Lizotte: "Non loin de chez-nous, demeurait un petit vieillard à l'air simplet, aux yeux blancs, ronds comme des boules de loto, qui bredouillait d'une manière à peine compréhensible. Nous l'entourions tout de même d'une sorte de respect attendri. Songez donc, c'était un potier...Quelles merveilles sortaient de ses vieilles mains ridées!".

Salutations amicales,


Beauportois

Contribution le : 09/01/2009 22:48
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Grand merci encore pour cet ajout d'informations en regard de ce vieux potier de Rivière-Ouelle.

De par la mémoire de Mme Alice Dubé-Lévesque, ce vieil homme nous rejoint de par sa contribution matérielle à une qualité de vie renié par l'ensemble des nôtres.

Lydia Imreh-Rasonyi dans "La céramique québécoise ancienne", cite cette grand-mère dans son introduction:
"Nos enfants n'ont pas connu le bonheur de manger leur soupe dans des plats fabriqués sous leurs yeux avec de la terre du champ voisin..."

C'est beaucoup ce que je ressens lorsque j'utilise à l'occasion un bol des Beaucerons en terre de Calway; soit pour des céréales ou encore une bonne confiture encore chaude de rhubarbe provenant de mon jardin.

Salutations amicales.
Ceramboce.

Contribution le : 10/01/2009 11:15
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour à tous

À la demande d'un ami, je vous présente ici une pièce de sa collection en quête d'identité.
Il s'agit d'une plaque de céramique moulée d'une scène de la crucifixion du Christ, faisant 7,5" de côté.
La glaçure est entièrement verte.
À l'endos on retrouve une signature que je laisse à vos bons soins afin d'apporter une lumière sur son auteur de cette belle oeuvre.
Merci.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 638.jpg (464.76 KB)
28_4968caafcf8b3.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 639.jpg (326.39 KB)
28_4968caccdbd01.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 640.jpg (302.97 KB)
28_4968cfefdee99.jpg 1280X960 px

Contribution le : 10/01/2009 11:20

Edité par Ceramboce sur 10/01/2009 11:42:34
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Je reviens sur les pichets ou pots à lait d'allure ou d'influence germanique par les potiers ontariens.

Tel que vous le mentionnez, ce qu'en dit Donald Webster en p. 77 de "Early Canadian Pottery"; il semblerait que nos pichets respectifs avec décor à l'engobe beige, s'éloignent de la production ontarienne.
Car, "...Ontario potters seem never to have used white slip for detail decorating of earthenware".

Du moins c'est sur ce que j'accroche, pourtant la forme de mon pichet reflète l'influence de ceux de Western Ontario.

Bye Ceramboce.

Contribution le : 11/01/2009 11:01
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,

Nous aussi, nous nous interrogeons maintenant sur la provenance ontarienne (potiers germano-ontariens) de votre pichet en raison de l'affirmation de Donald Webster à l'effet qu'ils n'utilisaient pas d'engobe blanc à des fins décoratives sur leurs pièces. La forme et l'épaisseur des parois nous laissent aussi un peu perplexes...Les pièces ontariennes du type du fameux pichet de la taverne ou du marchand Bailey paraissent avoir des parois plus minces...même si la glaçure à base de plomb utilisée ressemble beaucoup à celle de votre pichet...

Voici une photo d'un pichet français qui a un peu l'allure générale du vôtre (uniquement pour la forme...).Cette photo est tirée du Bulletin d'histoire de la culture matérielle N°16, La céramique au Canada, Musée National de l'Homme, Ottawa hiver 1882.

Salutations amicales,


Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  Petit pichet.jpg (281.71 KB)
946_496aba11624bb.jpg 757X1071 px

Contribution le : 11/01/2009 22:36
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

C'est vraiment exceptionnel de voir ce vieux pichet français (du moins ce qui en reste), sur un document de 1882.
Merci à vous.
En le voyant, en plus de mon pichet orange et vert, j'ai aussitôt pensé au petit pichet d'Henri Poulin de ma collection.
Il me fait plaisir de vous le présenter ayant en arrière fond le Collège Sacré-Coeur des Maristes de Beauceville dans les années 20.

N'oublions pas qu'en 1940, les jeunes gens s'étant inscrit à une formation de céramique chez les Maristes de Beauceville étaient tous des fils de paysans et devaient retourner à la "terre" en saison estivale.
Ils y recevaient en plus une formation générale de même que les rudiments de menuiserie.
Ils eurent à construire leurs ameublements lors de cette formation.
Ci-joint une photo de cette classe de menuiserie, on peut voir le jeune Henri Poulin derrière la première croix à l'avant.
On distingue aussi M. Oscar Bériau à l'arrière-plan vers la gauche.
Ti-Paul aura sûrement reconnu François Grenier, Arsène Poulin et bien d'autres.

Or durant ce stage, ils furent soumis à une somme incroyable d'influence étrangère autant par leurs enseignants, comme le Fr. Louis-Jérôme Légaré et bien d'autres religieux, MM. Wellie Chochard et Raymond Lewis de même que par de nombreux artefacts acquient par Oscar Bériau lors de voyage en Europe et ailleurs.

Ce petit pichet sur la photo annexée trouva sûrement son inspiration sur une ancienne poterie.
Il fut moulé en un moule en deux sections et l'anse fut rajouté, il porte en son fond le nom de Henri Poulin.
Ce jeune céramiste qu'on peut voir en p. 46 du vol. CB étant le premier à gauche.

Ce pichet est à mon avis un des plus beaux modèles de création des jeunes Beaucerons, car bien d'autres furent copiés sur des pièces étrangères.
D'autant qu'il se rapproche d'une pièce originant de France.
Il semble un des rares exemplaires connus, sinon le seul.

Salutations de Beauce.
Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 641.jpg (446.65 KB)
28_496b8f8800d3f.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 642.jpg (392.33 KB)
28_496b8faa20a87.jpg 1280X960 px

Contribution le : 12/01/2009 13:45

Edité par Ceramboce sur 13/01/2009 09:43:15
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Le petit pichet bourgogne de M.Henri Poulin ressemble en effet beaucoup à celui "recomposé" d'origine française présenté dans notre message précédent. Il y a là une influence qui relève toutefois de notre inconscient collectif car la photo de cette pièce spécifique a été publiée en 1982 et non en 1882...une erreur de frappe de notre part...Les Pères maristes avaient probablement dans leur bibliothèque des livres traitant de la céramique française au XVIIIième siècle...

Dans l'article traitant des pièces de poterie européennes retrouvées sur le site de Louisbourg, d'où est tirée la photo du petit pichet français présenté, on fait mention aussi de la présence de pièces françaises en terre rouge, décorées à l'engobe (" light red fabric,slip-decorated...with a soft texture...clear glaze appearing orange")...D'autres caractéristiques qui renvoient à celles de votre pichet...

Salutations amicales,


Beauportois

Contribution le : 12/01/2009 16:20
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
16/04/2007 21:39
Groupe:
Registered Users
Post(s): 641
Niveau : 23
HP : 0 / 552
MP : 213 / 22732
EXP : 11
Hors Ligne
Salut, j'ai ce pot depuis cette été je me demande si quel’ qun a une idée, trouver en Beauce mais je ne crois pas qu’il est de céramique de Beauce. Fait de terre rouge et signé A.Valcourt merci bye.

Attacher un fichier:



jpg  p1010073.JPG (410.59 KB)
117_496c05bd40edd.jpg 1600X1200 px

jpg  P1010075.JPG (403.87 KB)
117_496c05d768094.jpg 1600X1200 px

jpg  P1010074.JPG (385.98 KB)
117_496c05f6d3854.jpg 1600X1200 px

Contribution le : 12/01/2009 22:12
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Les religieux ayant oeuvré au Collège Sacré-Coeur à Beauceville étaient des Frères.
Fils du Bienheureux Marcellin Champagnat.
Ce collège fut démoli à l'automne 1977.
L'Amicale Mariste d'alors réussit à descendre et à conserver la statue du Sacré-Coeur, oeuvre de M. Louis Jobin de Beaupré, qui régnait sur la coupole de cet établissement.

Au fil de l'évaluation de mon pichet à décor d'engobe, j'en suis à me demander s'il ne s'agirait pas d'une pièce d'importation européenne, comme on en retrouve chez certains antiquaires.

Je pense aussi qu'il serait intéressant de voir ce que pourrait en dire un collectionneur de poterie ontarienne.
Donc si quelqu'un connaît un tel site de discussion, il serait agréable de le nous faire savoir.

Grand merci à vous pour les pistes de solutions partagées qui nous permettent d'élargir notre horizon céramifère.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 643.jpg (451.74 KB)
28_496ca767cf3d1.jpg 1280X960 px

Contribution le : 13/01/2009 09:39
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,


Même si la discussion demeure ouverte sur l'origine de votre pichet, nous penchons de plus en plus finalement pour une provenance de...l'Europe de l'Est. Voici une photo d'une pièce dont la glaçure plombifère (trace aussi d'engobe...) se rapproche beaucoup de celle de votre pichet...cette pièce provient de façon certaine de la Lituanie...


Salutations amicales,


Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  pot Lituanie.jpg (18.64 KB)
946_496cda2c6ef70.jpg 365X480 px

Contribution le : 13/01/2009 13:15
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonsoir Beauportois

À la lumière de votre nouvelle pièce provenant de la Lituanie qui présente un décor festonné à l'engobe et autres caractéristiques semblables à mon pichet; je dois me résigner à en accepter le verdict.
J'aurais souhaité à tout le moins une pièce ontarienne.

Mais ce fut une belle aventure que tout ce cheminement pour cette pièce.
Merci encore.

Salutations amicales.
Ceramboce.

Contribution le : 13/01/2009 17:00
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour à tous

Je soumets à votre attention un corps de théière présentant sur chacun de ses deux flancs, deux angelots.
Le couvercle est manquant.
Le bout du bec verseur cassé semble présenté une pâte blanchâtre.
Le bec et l'anse furent rajouté à la barbotine au corps moulé en deux sections.
Le dessous affiche une terre rougeâtre autour des 8 points circulaires d'appuis.

Peut-on avoir utilisé deux pâtes différentes pour les diverses parties (bec et corps) de cette théière?
Donald Webster attribue à la Bell Pottery de Québec, un "teapot" semblable, mais à pâte blanche.
J'imagine aussi que d'autres fabriques peuvent avoir utilisé ce motif à décor de chérubins.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 659.jpg (452.34 KB)
28_4981c4c7156cf.jpg 1280X960 px

Contribution le : 29/01/2009 10:02
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Ce modèle de théière "aux angelots" ou "aux chérubins » ou « aux Amours », moulée en quatre parties, à glaçure au manganèse de type rockingham, a été produit par plusieurs ateliers de poterie. Au Québec, on connaît surtout les BELL (en terre cuite rouge, vers 1860-1912), probablement aussi la poterie de Goodwin (HOBSON), en terre cuite beige et celle des DION ,en terre rouge plus foncée, et ce à la fin de leur production vers 1900. Au Nouveau-Brunswick, FOLEY a produit le même modèle de théière en terre beige (assez pâle mais non blanche); la plupart de leurs théières sont marquées. Le modèle est identique (pas de différence non plus au niveau des couvercles; les petits supports sous les théières FOLEY sont généralement ronds tandis que sous les mêmes théières québécoises, les petits supports sont triangulaires…), seule la couleur de la terre utilisée est un indice probable de sa provenance...

Voici la marque de fabrique de FOLEY prise sur un pichet,

Salutations amicales,


Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  pichet Foley 2.jpg (9.38 KB)
946_4981e1f3a0cce.jpg 154X132 px

Contribution le : 29/01/2009 12:06
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,


Nous nous sommes rappelé après coup avoir acheté, comme pièce de comparaison, sur Ebay une théière aux angelots qui provenait du Maine (USA). Celle-ci est d'ailleurs arrivé cassée, ce qui permet de voir la pâte presque blanche du bec de la théière...Le fond de cette théière n'est pas glacé (toutes nos autres théières de même modèle, plus d'une dizaine de formats différents, sont complètement recouvertes de glaçure de type rockingham en dessous, les québécoises comme celles du Nouveau-Brunswick...). Cette théière non marquée, qui pourrait être étatsunienne, a été moulée en terre blanche ou beige très pâle et a de petits points d'appui (supports) circulaires. Nous n'avons jamais vu ce modèle de théière illustré dans les quelques livres de référence sur la poterie étatsunienne que nous avons...Est-ce quelqu'un connaît une fabrique des Etats-Unis qui aurait produit aussi ce modèle de théière fort répandu au Québec au début du XXième siècle?

Salutations toujours enneigées,


Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  thire aux angelots.jpg (35.22 KB)
946_49827786134f8.jpg 640X496 px

Contribution le : 29/01/2009 22:45
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Grand merci à vous pour ces réponses détaillées en regard de ce "teapot" aux angelots.

Selon les terres utilisées par les différentes fabriques de poterie, j'estime que ma théière en serait une de la Bell Pottery qui utilisait une pâte rouge selon vous.
J'exclus Dion car selon Donald Webster leur motif d'angelot unique entouré de grappes de raisins diffère de celui ici présenté
On peut voir une théière Dion en p. 199 de Early Canadian Pottery.
Se peut-il que les Dion aient également produit le motif d'angelot ici en cause.

Je vous présente une photo du fond de ce "teapot" avec ses huit supports ronds, où en l'absence de glaçure on distingue la pâte rouge.
Par contre pour qu'elle soit toujours de Bell il aurait fallu qu'il l'ait produite avec des appuis ronds.
Toujours selon Webster, p. 198, Bell par contre utilisait une pâte blanchâtre du moins pour le "teapot" qu'il nous présente.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 663.jpg (529.15 KB)
28_498308a22127d.jpg 1280X960 px

Contribution le : 30/01/2009 09:03
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,


Votre questionnement sur la théière aux angelots recoupe celui de plusieurs collectionneurs depuis quelques années...Pour notre part, nous doutons fortement de l'exactitude de l'affirmation de Donald Webster (nous admettons qu'il faut être culotté pour oser mettre en doute cet expert...) à l'effet que les BELL produisaient des théières aux angelots en terre blanche ( "dense white earthenware"). Selon d'autres auteurs et chercheurs, leur production en terre blanche importée (britannique) était réservée exclusivement au moulage de leurs fameuses pipes; les autres pièces communes étaient faites de terre cuite rouge locale...

L'affirmation à l'effet que les DION ont repris ce modèle de théière des BELL à la fin de leur production provient de M.Guy Toupin, conservateur du Service des collections du Musée de la Civilisation de Québec. Les DION produisait déjà (vers 1890) une théière cylindrique différente à décor d'angelot se reposant sur un lit de grappes de raisin...

Après l'observation à nouveau de nos théières aux angelots en terre cuite rouge que nous attribuons aux frères BELL, nous notons aussi qu'elles sont toutes numérotées selon leur format (12,24,36 et 42; plus le chiffre est petit, plus la théière est grande...) et ce, en plus des points d'appui sous les théières qui sont tous de forme triangulaire (ou "demi-lune" selon certains collectionneurs).

Comme à la Céramique de Beauce, il est possible, voire probable, que Foley qui a produit sur une longue période (1880-1954), ait utilisé de l'argile cuisant rouge et de l'argile cuisant beige plus pâle selon leur période de production. En 1954, lors du changement de propriétaires et la relocalisation de cette poterie au Québec (la CANUK), celle-ci offrait des produits en terre rouge et d'autres en terre blanche. Sur les photos que nous attachons au présent texte, on observe que sur un autre modèle de théière à glaçure de type rockingham, l'UTILLA à quatre tasses, les petits points d'appui sous cette théière sont de forme triangulaire contrairement à ceux circulaires de leur théière aux angelots...Le critère du marquage des pièces chez Foley semble, lui, assez constant...et les pièces ne semblent pas numérotées...

D'où provient votre théière aux angelots cuite en terre rouge, sans numérotation, ni marque avec des points d'appui circulaires ?... Pour notre part, nous ne pouvons qu'écarter les BELL...et encore là...

Attacher un fichier:



jpg  thire aux angelots Foley.jpg (65.07 KB)
946_498337ff389e5.jpg 640X475 px

jpg  Thires UTILLA Foley.jpg (39.87 KB)
946_4983381cb531c.jpg 640X389 px

jpg  thires UTILLA 2 Foley.jpg (37.68 KB)
946_49833839b05e1.jpg 640X318 px

Contribution le : 30/01/2009 12:27
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
10/10/2007 19:43
Groupe:
Registered Users
Post(s): 8164
Niveau : 60
HP : 598 / 1496
MP : 2721 / 59420
EXP : 86
Hors Ligne
Merci Beauportois et Céramboce de nous faire découvrir ces vieilles poteries.

Voici une théière que je crois être de la Poterie Dion. Je connais très peu de choses sur cette poterie Québécoise. Elle a de l'usure, ce qui lui donne de la personnalité. Son couvercle fut réparé avec une bobine de fil. Elle a survécu aux années.

Merci. Vivez une merveilleuse journée. Collectoboce

Attacher un fichier:



jpg  Poterie Dion.JPG (352.60 KB)
361_4983627a6e2df.jpg 1600X1200 px

jpg  Dion.JPG (358.21 KB)
361_49836295efa1a.jpg 1600X1200 px

Contribution le : 30/01/2009 15:27
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir COLLECTOBOCE,


Votre théière cylindrique "au guerrier grec ou antique dans un médaillon perlé" est d'évidence une théière des DION d'Ancienne Lorette. Il s'agit bien aussi de son couvercle même s'il a été soigneusement réparé. Voila une belle pièce de poterie ancienne à conserver précieusement!

P.S: ils ont produit trois formats différents de ce modèle (du moins selon celles que nous avons vues...).


Salutations amicales,


Beauportois

Contribution le : 30/01/2009 17:34
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
16/04/2007 21:39
Groupe:
Registered Users
Post(s): 641
Niveau : 23
HP : 0 / 552
MP : 213 / 22732
EXP : 11
Hors Ligne
Bonjour, je me demande d'ou provienne c'est pièces? la petite cruche bleu de terre rouge porte à son fond un logo que je ne connaît pas l'intérieur est de couleur rosé.La théière vert porte un nom Mireille ou Marcelle Boulianne? avec un S quel qun a une idée.

Attacher un fichier:



jpg  P1010102.JPG (371.31 KB)
117_4984c3113f907.jpg 1600X1200 px

jpg  P1010103.JPG (372.54 KB)
117_4984c327a6269.jpg 1600X1200 px

jpg  P1010104.JPG (373.86 KB)
117_4984c343cfb38.jpg 1600X1200 px

jpg  P1010106.JPG (382.75 KB)
117_4984c35ade634.jpg 1600X1200 px

Contribution le : 31/01/2009 16:32
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Merci encore à vous pour ces renseignements fort judicieux pour cette théière aux "Cupidons", en allusion à la St-Valentin à venir.

Je réalise que de par la multiplicité des fabriques ayant produit ce modèle que ce n'est pas d'hier qu'on reprenait une pièce d'intérêt.

J'estime que outre de par les fouilles de sites archéologiques de fabriques de poterie; les tessons et artefacts confirmés devraient par analyse chimique, physique ou autres être révélateurs pour établir l'ADN pour attribuer les pièces soumises à leur expertise pour fin de comparaison.

Encore faut-il qu'on n'ait pas utilisé les mêmes sources d'argile et de glaçure.
On tombe alors dans la recherche en laboratoire et il peut être fort couteux pour déterminer si on a entre les mains une pièce des Bell, Hobson, Dion ou autres.
En fait tout serait à faire dans cette perspective, à tout le moins pour les musées nationaux et centre de recherches de patrimoine céramifère.

Bye Ceramboce.

Contribution le : 01/02/2009 14:07
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour à vous tous et toutes

Je vous présente ici un pichet de format intermédiaire, il fait 18,6 cm de hauteur par un diamètre max. de 13 cm.
Il n'affiche aucune identification, numérotation ou marque pouvant le relier à une fabrique.
Je n'ai pas idée de son concepteur et fabricant.
Peut-être de nos voisins anglophones?

Il exhibe une glaçure qui fut reprise avec succès par la CB vers 73-74 sur des pièces de Jean Cartier dont on peut voir des exemplaires en p. 165 du volume Céramique de Beauce des auteurs, Cogné, Dubé et Trépanier.

Il présente un décor au niveau du col et de l'épaulement d'une bande et sous celle-ci qui s'apparente au dessin ci-bas.
Finalement sa pâte est beige et seul le rebord porteur ne fut pas glacé.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 652.jpg (545.65 KB)
28_49870b694afe5.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 651.jpg (412.42 KB)
28_49870b85489e6.jpg 1280X960 px

Contribution le : 02/02/2009 10:04
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,


Votre joli pichet en terre cuite fine jaune à glaçure rockingham mouchetée nous apparaît être étatsunien, probablement de la Pennsylvanie (ou de l'Ohio ou du ¨Midwest"). Ce modèle de pichet est fréquemment en vente sur Ebay.

Dans Nineteenth and Twentieth Century "Yellow Ware" de John Gallo. on retrouve, à la page 65, ce modèle de pichet en terre cuite fine jaune à glaçure transparente cette fois (7 3/8" H). Sa provenance est celle que nous suggérons pour votre pichet. Gallo situe sa production entre 1890-1920, sans identifier de façon précise la fabrique qui l'aurait produit...


Salutations ensoleillées,


Beauportois

Contribution le : 02/02/2009 10:55
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois et vous tous

Merci pour votre réponse ainsi que pour les références bibliographiques pour ce type de pièces.

Je me répète mais votre généreux apport sur ce forum est certes apprécié et nous permet d'évoluer dans nos connaissances sur la production céramique ancienne.

Salutations cordiales
Ceramboce.

Contribution le : 03/02/2009 09:25
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour à vous

Voici un beau bol de 9" de diamètre à l'ouverture.
La pâte est jaunâtre, visible par un bris du côté opposé à la photo. Il fait environ 4" de hauteur.

Pourrait-il s'agir d'une pièce québécoise?
J'ai comme l'impression qu'il pourrait s'agir d'une pîèce ontarienne. Que vaut mon "feeling"?

Est-ce qu'une fabrique peut lui être rattaché?
Merci.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 654.jpg (391.50 KB)
28_4989b545213e6.jpg 1280X960 px

Contribution le : 04/02/2009 10:33
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,


Nous croyons que votre bol utilitaire moulé, à glaçure de type rockingham mouchetée ou éclaboussée, a été produit en Ontario par la Campbell Pottery d'Hamilton. Nous vous référons au livre de Donald Webster, Early Canadian Pottery, à la page 200: on y voit un bol à bec verseur de la même facture que le vôtre. Webster mentionne que ce bol a été produit entre 1880 et 1900.

La Brantford Pottery (1849-1907), tout aussi ontarienne, a produit des bols à mélanger similaires ("press-moulded",yellow ware, glaçure rockingham mouchetée) mais ces derniers ont un décor en relief différent. Eux aussi, ils ne sont pas marqués.

Au Québec, C.E Pearson & Co (British Porcelain, Saint-Jean-sur-Richelieu,1882-1885) a produit des bols qui ressemblent à ceux-ci au niveau de la glaçure mouchetée mais, à notre connaissance, ils n'ont pas de décor en relief.

Voici un bol utilitaire canadien appartenant au Musée des Maîtres et Artisans du Québec (Montréal):

Attacher un fichier:



jpg  bol Muse des matres et artisans du Qubec.jpg (41.97 KB)
946_498a62503019f.jpg 450X367 px

Contribution le : 04/02/2009 22:52
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois & amateurs de poteries

Merci à vous pour l'identification fort probable de mon bol à glaçure Rockingham de la Campbell Pottery d'Hamilton en Ontario.

Je reviens avec une nouvelle pièce que je soumets à votre expertise.
Il s'agit d'un gros pichet en pâte beige tourné à la main et portant une glaçure brun foncé.
On distingue à sa base (vers l'avant et l'arrière) les empreintes de doigts dans la glaçure du potier l'ayant manipulé.
Il fait environ 9" de hauteur.

Je n'ai vraiment aucune idée de son origine.

Salutations reconnaissantes.
Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 659.jpg (446.96 KB)
28_498c560359678.jpg 1280X960 px

Contribution le : 06/02/2009 10:23
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
16/04/2007 21:39
Groupe:
Registered Users
Post(s): 641
Niveau : 23
HP : 0 / 552
MP : 213 / 22732
EXP : 11
Hors Ligne
Bonjour, Aujourd'hui je vous présente deux petit vase trouver à Québec ils font 4½ de haut, le bleu terre blanche porte la signature Bourdages Québec? Le second terre rouge porte la date 1957 avec une espèce de tracé ou peut être initial je ne serai dire merci et bonne fin de semaine.

Attacher un fichier:



jpg  P1010110.JPG (400.61 KB)
117_498c77d030b7a.jpg 1600X1200 px

jpg  p1010111.JPG (394.24 KB)
117_498c77e768e9e.jpg 1600X1200 px

Contribution le : 06/02/2009 12:48
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,


Michel Ste-Marie, dans son GUIDE DES ANTIQUITÉS QUÉBÉCOISES Volume 2 (pages144-145), classe les grands pichets comme le vôtre dans la catégorie des pièces non marquées dont on ignore la provenance précise mais qui étaient utilisées sans contredit au Québec...On en apprend pas plus en consultant la banque de données et la collection d'artefacts de nos musées. Leur attribution serait plus facile s'ils étaient faits de terre rouge...ils pourraient ainsi davantage être ontariens ou des provinces maritimes...Les Farrar qui prenaient leur glaise au Vermont recouvraient au début de leur production, vers 1840-1856, leurs pièces de grès d'un engobe qui leur donnait une teinte brune. Réal Fortin,dans POTERIE ET VAISSELLE de SAINT-JEAN ET IBERVILLE, page 14, mentionne toutefois qu'ils tournaient surtout "des cruches,des tinettes et des seaux de différents volumes". Des pichets?... De plus, ils marquaient généralement leurs pièces...

Voici un grand pichet, non attribué, ressemblant au vôtre, provenant du Musée McCord; on en retrouve deux semblables , aussi sans attribution, au Musée de la civilisation de Québec. Nous en possédons deux comparables que nous avons achetés au Québec mais que nous croyons provenir de la région de Boston...

Attacher un fichier:



jpg  Pichet 1890-1900.jpg (16.09 KB)
946_498cfc607ff0a.jpg 294X369 px

Contribution le : 06/02/2009 22:19
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

C'est un véritable plaisir que de vous lire.
Chaque texte est une source d'informations inestimable.
Je réalise aussi que plus on recule dans le temps plus il devient difficile de cerner certaines pièces.

Effectivement, les deux pichets nos 471 et 472 du volume de M. Michel Ste-Marie, s'apparentent fortement à ma pièce.
Merci pour tous ces renseignements.

Bye Ceramboce.

Contribution le : 07/02/2009 13:24
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
15/04/2007 08:28
Groupe:
Registered Users
Post(s): 155
Niveau : 11
HP : 0 / 262
MP : 51 / 10804
EXP : 50
Hors Ligne
Re-bonjour. Je cherche l'identitée de ce vase qui fait 10 pouces de haut et 8 1/2 de large.Dessous il y a le #147 et la lettre S. Il est très lourd. Merci d'avance pour votre aide. Laine

Attacher un fichier:



jpg  Jaune-vert-bleu inconnu.JPG (304.63 KB)
109_4998974f6795b.jpg 1632X1224 px

jpg  Dessous Jaune-vert-bleu.JPG (395.54 KB)
109_499897841e6ff.jpg 1958X1469 px

Contribution le : 15/02/2009 17:30
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Laine et vous tous

Merci à vous Laine pour la présentation de ce vase qui est pour moi une première.

En le voyant, j'ai aussitôt reconnu tous les critères qu'on retrouve chez les pièces de Beauce dans cette série (surtout) de vases, qui va de 147 à 158.

Grâce à Collectoboce un collectionneur très avisé et allumé, je me permets de vous répondre et de présenter mon vase "Fleur de lys" no 148 ayant sensiblement les mêmes teintes de glaçures que le vôtre.
Je tenterai de faire voir votre vase à un ancien de la CB pour une confirmation à toute épreuve.
Mais dans mon esprit il ne fait pratiquement aucun doute.

Bravo à vous pour cette trouvaille et remerciement à Collectoboce.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 665.jpg (499.51 KB)
28_4999bbeab1735.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 666.jpg (390.44 KB)
28_4999bc09943e2.jpg 1280X960 px

Contribution le : 16/02/2009 14:19
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonsoir CERAMBOCE,

Pour une réponse plus précise concernant votre pichet présenté dans le cadre de votre message #37, nous avons par hasard trouvé qu'il avait été produit par la Brush-McCoy Pottery à partir de 1915 jusqu'en 1950. Le modèle de ce pichet est appelé : NUROCK.

Salutations enneigées,

Beauportois

Contribution le : 20/02/2009 22:54
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
_MD_FROM Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 30534
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois & vous tous

Merci à vous pour cet ajout d'information pertinemment bien fouillée pour mon pichet, je rajoute ce nom de modèle Nurock de la Brush-McCoy Pottery à ma pièce.

En fouillant récemment le volume de Réal Fortin sur la poterie de St-Jean et Iberville, j'ai remarqué en p. 35, ce qui me semble un pichet qui s'apparente au mien à l'envoi # 42 de ce sujet.
Or celui du volume est identifié par Moses Farrar.
Je vous présente également un récipient, une tinette je crois,
de EL & M Farrar St-johns 1, avec le même type de glaçure brune que mon gros pichet.
Une particularité qui semble se recouper pour ces deux pièces, outre la glaçure brune, semble être les traces de doigts du potier ayant manipulé ces pièces qu'on retrouve à la base.
Une façon de faire identique dans chaque cas.

Se pourrait-il qu'on soit en présence d'une pièce de cette fabrique johannaise sans qu'elle fut identifiée?
Quoique vous précisez que les Farrar marquaient généralement leurs pièces.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 666.jpg (501.12 KB)
28_49a025ba9e6d1.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 665.jpg (326.87 KB)
28_49a025d67009f.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 667.jpg (362.90 KB)
28_49a025f988720.jpg 1280X960 px

Contribution le : 21/02/2009 11:05
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: En quête d'identité
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
_MD_FROM Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 512
Niveau : 20
HP : 0 / 497
MP : 170 / 18418
EXP : 88
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Vous avez tout à fait raison de vous questionner sur l'attribution possible, voire probable, de votre pichet à une des poteries johannaises (période 1852-1860); les rapprochements que vous soulignez au niveau de la forme et des techniques utilisées sont nettement observables (les pièces glaçées brunes des Farrar semblent avoir été plongées dans la glaçure en les maintenant par la base d'où les traces de doigt laissées sur certaines pièces...). Réal Fortin ,à la page 35 de son livre, parle d'un "vase" en référence à la pièce #3, mais il semble toutefois s'agir d'un pichet si on tient compte du bec verseur (très comparable à celui de votre pichet d'ailleurs)...Cette pièce est marquée comme l'était le plus souvent leur production courante mais il est fort probable qu'il existe des exceptions...vous en savez d'ailleurs quelque chose avec les pièces "non numérotées et non marquées" produites par la Céramique de Beauce...

Certes des pièces semblables (forme,grès,glaçure et mêmes techniques utilisées) ont aussi été produites chez nos voisins étatsuniens...mais leurs empreintes digitales ne sont pas plus identifiables que celles de nos potiers...pour le moment...

Salutations ensoleillées,

Beauportois






Beauportois

Contribution le : 21/02/2009 13:55
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »

 S'enregistrer pour contribuer



Enregistrer votre réponse
Compte*
Nom   Mot de passe    
Message:*



[Recherche avancée]


OK
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites Plus d'informations