Tout sur les antiquités au Québec

Collectionneurs, antiquaires et amateurs

Antiquaires collections brocantes antiquités Québec Carte des antiquaires

Carte des Antiquaires du Québec

Expositions d'Antiquités, encans et brocantes

Trouvez un antiquaire n'aura jamais été aussi facile. Planifiez vos voyages et trouvez des antiquités incroyables grâce à notre carte des antiquaires québécois.

Accueil Encyclopédie AP Forum Articles Annonces Classées Carte et Annuaire des Antiquaires Calendrier Livres Sondages Quiz Télé  

À propos AP Québec Lien Web Recommandez ce site Anciennes Lettres Virtuelles AP Québec en Favoris Contactez-nous Commandites Canada

 Publicité

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes


 Bas   Précédent   Suivant  S'enregistrer pour contribuer



Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
De Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 22826
EXP : 62
Hors Ligne
Bon matin à vous

Je vous présente ce petit pichet anglais, sans son anse, et présentant un décor d'algues marine vertes.
Il ne fait que 4 5/8" de hauteur.
On retrouve en son fond l'estampille circulaire portant les mentions "T. G. Green & Co Ltd Made in England Church Gresley".
Je rajoute une photo du volume "Collecting Yellow Ware" en p. 44, plate 44C d'une autre pièce anglaise de facture similaire où l'on peut deviner l'anse manquante de ma pièce.

Le but de l'exercice est de faire un parallèle possible avec La Poterie de Cap-Rouge, une fabrique québécoise contemporaine à celle-ci anglaise et d'autres américaines.

Or, ce décor dit "Mocha" se retrouva aussi sur des pièces américaines. Voir en p. 229 de La Nouvelle Encyclopédie des antiquités du Québec de Michel Lessard.
Il est d'ailleurs dit: "Au Québec seuls les potiers de Cap-Rouge s'en inspireront".

De là ma question.
Existe-t-il des pièces répertoriées de la Poterie de Cap-Rouge présentant ce décor mocha de "seaweed" sur large bande à engobe contrastant.
De plus est-ce que cette technique par les anciens potiers de seaweed est connue de nos ethnologues à savoir comment on s'y prenaient pour obtenir ce résultat.
Merci pour toute réponse.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 778.jpg (458.38 KB)
28_49e73150ed94a.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 780.jpg (457.88 KB)
28_49e7316d7fcb9.jpg 1280X960 px

Contribution le : 16/04/2009 09:25
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
De Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 501
Niveau : 20
HP : 0 / 491
MP : 167 / 13110
EXP : 67
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,


Les pièces en terre cuite fine jaune au décor MOCHA sont très recherchées par les collectionneurs, tant au Québec qu'à l'étranger. Voici la définition qu'en donne Lydia Imreh-Rasonyi (La céramique québécoise ancienne,p.86): "Céramique en terre cuite fine avec décoration faite à l'éponge.Le motif ressemble à une branche de pin. Venue d'Angleterre après 1785, et répandue au Canada dans les années 1840-1860." En fait, cette technique décorative n'est pas réalisée "à l'éponge" mais bien à l'aide d'un engobe clair de couleur bleue, verte ou noire déposé sur une bande d'engobe blanc avant la dernière cuisson. Carl Lavoie dans La Poterie de Cap-Rouge 1860-1892 (page.51) parle ainsi plus justement de cette technique employée par les potiers carougeois:

"Ce décor dit à bandes d'engobe prend le nom de MOCHA lorsqu'un motif en forme de plume ou d'éclaboussure noire (en général) ou brune est introduit sur une large bande blanche qui prend place au centre de la composition."

Carl Lavoie nous a déjà confirmé que ces éclaboussures pouvaient aussi être bleues (pâle ou foncé) ou vertes sur les pièces carougeoises. Au Canada, les potiers de Brantford (Ontario) ont aussi utilisé cette technique. Voir le texte et les photos de D.B. Webster dans The Brantford Pottery (1849-1907),p.53.

Voici quelques photos de pièces québécoises, donc de la Poterie de Cap-Rouge...

Salutations cordiales,

Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  Muse de la Civilisation CR .jpg (18.33 KB)
946_49e74b2e8363e.jpg 500X375 px

jpg  bol mocha Muse des Beaux Arts Mtl.jpg (48.56 KB)
946_49e74b577264a.jpg 500X335 px

Contribution le : 16/04/2009 11:24
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
De Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 501
Niveau : 20
HP : 0 / 491
MP : 167 / 13110
EXP : 67
Hors Ligne
Rebonjour CERAMBOCE,

À titre indicatif, nous vous faisons parvenir une photo d'une page de catalogue de la CHURCH GRESLEY -early 1900- prise dans Nineteenth and Twentieth Century YELLOW WARE de John Gallo (p.14) où on retrouve une illustration de votre pichet mocha. Nous attachons une autre photo d'un pichet anglais similaire au vôtre mais qui n'est pas marqué.


Salutations ensoleillées,


Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  Pichet mocha anglais.jpg (63.79 KB)
946_49e76d06c5196.jpg 952X775 px

jpg  pichet mocha anglais Church Gresley 1900.jpg (56.53 KB)
946_49e76eacdeb2b.jpg 640X561 px

Contribution le : 16/04/2009 13:45
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
De Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 501
Niveau : 20
HP : 0 / 491
MP : 167 / 13110
EXP : 67
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Précisons d'abord que la poterie T.G. GREEN & CO LTD (1790-1930) est une des fabriques de CHURCH GRESLEY POTTERIES de Burton-on-Trent (Angleterre). Cette poterie est réputée pour ses pièces yellow ware; leurs premières pièces étaient, selon Gallo, non marquées, puis plus tard elles étaient estampillées en noir (comme pour votre pièce).

Nous sommes d'avis que les pichets de Cap-Rouge décorés avec cette technique mocha avaient une forme un peu différente de celle de votre pichet anglais. Si on tient compte du fragment d'un fond de pichet (#7B2Q2000, p.58 de La Poterie de Cap-Rouge 1860-1892) trouvé lors des fouilles archéologiques, la forme de ce pichet carougeois serait similaire à celle présentée par William C.Ketchum (p.56,Fig.16,gauche,dans American Country POTTERY Yellow Ware & Spongeware), et ce selon Carl Lavoie. Voici une photo (pas très réussie...) de ce pichet mochaware prise dans le livre de Ketchum...Ce dernier attribue ce pichet à une "probable" fabrique anglaise. La référence n'est valable que pour la forme des pichets...

Salutations toujours ensoleillées,

Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  pichet mocha.jpg (42.41 KB)
946_49e79503dcb9d.jpg 386X480 px

Contribution le : 16/04/2009 16:30
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
De Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 22826
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

D'abord grand merci pour vos réponses élaborées, références et pièces justificatives.

le petit pichet anglais sans marque de Possums-Pantry se rapproche drôlement du mien avec son estampille en noir de TG Green.
Il en est de même pour celui de l'illustration du catalogue de la Church-Gresley.

Ce petit pichet repris par "Cap-Rouge" présentant un corps galbé et un piètement évasé semble rarissime et offre une forme des plus agréable.
Je rajoute une photo de ces pichets d'origine anglaise prise dans "Collecting Yellow-Ware".

Je suis toutefois encore quelque peu sur mon appétit sur la réalisation du décor d'une branche de "seaweed" sur une large bande d'engobe blanc.
Personnellement j'estime que cet engobe de couleur et très dilué devait réagir chimiquement pour se diffuser de la sorte en de multiples rayons.
Alors que les minces bandes brunes bleues ou noires aussi à l'engobe maintenaient leurs épaisseurs.

Je joins une photo de quelques tessons trouvés sur le terrain chez-moi et particulièrement dans le potager.
J'y retrouve majoritairement de Yellow-ware, du Portneuf, du Dion et des poteries d'origine anglaise et ontarienne.

Celui avec la large bande blanc crème de près de 2" de large avec un décor mocha présente un "seaweed" en noir.
De plus une particularité qui ressort de cet artefact est la série de 7 lignes brun jaunâtre parallèles qu'on retrouve sur cet engobe blanc.
Peut-on rattacher cette particularité ou cette façon de faire à la fabrique carougeoise ?
Est-ce que les décors mocha de Cap-Rouge sont distinctifs des autres fabriques ?
Merci encore.

Bye Ceramboce.

Attacher un fichier:



jpg  Photopic dor 774.jpg (433.47 KB)
28_49e8937cd3676.jpg 1280X960 px

jpg  Photopic dor 773.jpg (602.03 KB)
28_49e893aa325ea.jpg 1280X960 px

Contribution le : 17/04/2009 10:35
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
De Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 501
Niveau : 20
HP : 0 / 491
MP : 167 / 13110
EXP : 67
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Les seules informations qui nous ont été transmises sur la production carougeoise de pièces en terre cuite fine jaune à décor mocha se résument à celles fournies par Carl Lavoie dans La Poterie de Cap-Rouge 1860-1892, Michel Gaumond ne parle pas de cette production spécifique dans son livre sur La Poterie de Cap-Rouge (1972). Les pièces mocha qui sont attribuées à cette poterie québécoise paraissent offrir des motifs d'éclaboussure simples (vagues,courbes).

Nous vous référons à un livre magnifiquement illustré qui consacre tout un chapitre aux pièces anglaises, françaises et étatsuniennes de type "mochaware": tous les motifs décoratifs y figurent...Kitchen Ceramics, Slesin, Suzanne, Rozensztroch, Daniel and Cliff Stafford (ce livre est offert aussi en français). Voici ce que disent ces auteurs sur la technique mocha:

" The earliest mochaware with slip decoration, combed marbling, and many other effect was made in England about 1770. The objects were first thrown on a wheel, then put on a lathe and turned to remove any excess clay. Textured bands were sometimes applied, and while the slip was still wet the characteristic dentritic designs werw achieved by dotting the upside-down vessels with a few drops of a tobacco infusion or urine. Chemical reaction ans gravity created the treelike motifs." (page 115)

La forme ovoide du pichet qui aurait été reproduite par les potiers carougeois serait une des formes plus anciennes que les potiers anglais produisaient vers 1860-1900. La forme plus droite de votre pichet aurait été produite après 1900...

Voici une pièce de la collection de M.Raynald Saint-Pierre qu'il attribue à la Poterie de Cap-Rouge; cette forme de pichet (à lignes d'engobe toutefois) paraît conforme au fragment trouvé lors des fouilles à Cap-Rouge...

Salutations cordiales,

Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  poterie 059.jpg (550.46 KB)
946_49e8af3f5bcc5.jpg 1666X1796 px

Contribution le : 17/04/2009 12:33
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
De Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 501
Niveau : 20
HP : 0 / 491
MP : 167 / 13110
EXP : 67
Hors Ligne
Bonjour CERAMBOCE,

Pour compléter ce dossier "mochaware", voici comment Donald B. Webster (dans The Brantford Pottery,ROM,p.53) décrit des bols ontariens décorés selon cette technique: "...were decorated over the white bands with cobalt-oxide glaze diffused most probably with a drop of turpentine."

Voici finalement une photo d'un pichet de forme ovoide similaire aux précédents mais qui est lui attribué par le Musée de la civilisation (MCQ) à la BRANTFORD POTTERY (période de production de cette pièce: 1860-1892). Il est lui aussi décoré de bandes d'engobe.

Salutations cordiales,


Beauportois

Attacher un fichier:



jpg  pichet MCQ Brantford Pottery 1860-1892.jpg (14.54 KB)
946_49e8f1982432a.jpg 500X375 px

Contribution le : 17/04/2009 17:17
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
02/04/2007 20:49
De Saint-Georges de Beauce
Groupe:
Registered Users
Post(s): 1242
Niveau : 30
HP : 0 / 740
MP : 414 / 22826
EXP : 62
Hors Ligne
Bonjour Beauportois

Cette dernière explication par l'entremise de Donald Webster me permet d'y voir beaucoup plus clair sur la façon de réaliser ce décor "mocha".

L'ajout d'une goutte de térébenthine devait agir comme un catalyseur sur cet engobe dilué et allié à une force centrifuge (tour) devait donner ce motif "seaweed".

Je réalise de plus que ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on se copiait. Les influences en cours donnaient lieu à des modes qu'on s'ingéniait à reproduire.

Merci encore pour vos réponses et présentations sur des attributions de pièces qui échappent à la très grande majorité d'entre nous.

Salutations reconnaissantes.
Bye Ceramboce.

Contribution le : 18/04/2009 10:14

Edité par Ceramboce sur 18/04/2009 13:25:09
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Quite a regular
Inscrit:
23/02/2015 16:02
Groupe:
Registered Users
Post(s): 51
Niveau : 5
HP : 0 / 124
MP : 17 / 965
EXP : 97
Hors Ligne
bonjour je vous presentent un autre piece de cap rouge,eugene.

Attacher un fichier:



jpg  14958521_1772368742980793_1280067552_n.jpg (11.69 KB)
5526_581b49fc1fc76.jpg 270X480 px

jpg  14923089_1772368709647463_2144776537_o.jpg (166.16 KB)
5526_581b4a07c27cf.jpg 1184X665 px

Contribution le : 03/11/2016 10:30
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: Cap-Rouge
Home away from home
Inscrit:
06/09/2008 14:09
De Québec
Groupe:
Registered Users
Post(s): 501
Niveau : 20
HP : 0 / 491
MP : 167 / 13110
EXP : 67
Hors Ligne
Bonjour ladall03,

Voir sur le forum (Poteries québécoises), d'autres pièces d' Eugène Schneeberger, maître-céramiste de Cap-Rouge. Jacques Blais, dans le dernier Céramag (Numéro 14, février 2016, p. 27-33) de l'ACCQ, lui consacre un article fort intéressant.

Salutations cordiales,

Beauportois

Contribution le : 10/11/2016 10:24
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant

 S'enregistrer pour contribuer



[Recherche avancée]